UIPP : un siècle vert ? #16 janvier 2021

Nous sommes au téléphone avec Eugénia Pommaret, Directrice de l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP). On stigmatise souvent les industriels comme de gros pollueurs, j’ai trouvé qu’il y avait donc là une étrangeté, voire une bizarrerie, à rapprocher dans l’acronyme d’un syndicat professionnel la notion d’industrie et celle de nature.
L’UIPP compte 19 membres, industriels des produits phytosanitaires ». Certain les perçoivent comme de méchants chimistes prêts à tout pour refourguer aux agriculteurs les pires fonds de sauces de leurs laboratoires ; Pourtant, ils s’engagent « avec l’ensemble de la filière agricole à garantir une agriculture moderne, innovante et respectueuse de la santé et des ressources naturelles ».
« En réduisant les pertes dues aux maladies des cultures, moisissures, mauvaises herbes ou insectes ravageurs, la protection des plantes sécurise les récoltes des agriculteurs depuis l’Antiquité » rappelle le site web de l’UIPP.
Au vu des nouvelles technologies, des défis de demain mais aussi de l’opinion de la population sur certains types de produits, comment voyez-vous votre profession et les produits phytosanitaires dans 30 ans ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :