Concerto pour les galaxies #25 septembre 2021

Il est baptisé Concerto. C’est dans les hauteurs du désert aride d’Atacama, au nord du Chili, que ce spectromètre, intégralement construit en trois ans à Grenoble, est installé. Un spectromètre qui regarde le ciel dans le domaine des microondes et qui doit nous révéler des traces de la formation des premières étoiles.

Nous recevons l’un des deux chercheurs à l’origine du projet Concerto. Ils ont conçu l’instrument, supervisé sa réalisation et sont allé l’installer au Chili au printemps dernier, au plus fort de la pandémie de Covid. Alessandro Monfardini, directeur de recherches à l’institut Néel à Grenoble, est avec nous sur RKS.
Et en fin d’émission, la chronique de Vincent Le Hen : retour sur le congrès pour la biodiversité de l’Union internationale pour la conservation de la nature qui a eu lieu début septembre à Marseille ; liste rouge des espèces en voie de disparition et de la recommandation de protection de 80 % de l’Amazonie d’ici 2025.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :